Séance 3: 6 décembre 2013: “Des relations humaines comme médiation entre les différents secteurs de la matérialité” (Livre I, section B) (Alexandre Feron)

Nous poursuivons notre lecture du Livre I de la Critique de la Raison dialectique en abordant la Section B intitulée « Des relations humaines comme médiation entre les différents secteurs de la matérialité » (pp 208-233).

Après avoir vu, lors de la séance portant sur la Section A, comment la praxis individuelle est le lieu fondamental de la totalisation du monde matériel en « champ pratique », la Section B introduit la pluralité humaine, c’est-à-dire la pluralité des praxis humaines qui constituent toutes leur propre « champ pratique ». L’objet de ce chapitre est donc de voir, à un niveau le plus abstrait possible, quelles sont les relations dans lesquelles peuvent entrer les individus. Sartre identifie deux relations fondamentales : d’une part, les relations « binaires » (ou « réciproques ») dans lesquelles les deux individus se présentent à la fois comme unifiés par leur rencontre et séparés par la différence de leurs projets ; et d’autre part, les relations « ternaires », lorsqu’un « tiers » se constitue comme médiateur permettant d’unifier les deux autres individus en un tout-objectif. Ce sont ces concepts qui réapparaîtront tout au long de l’ouvrage pour rendre intelligible la constitution des différents groupements humains.

Lors de cette séance nous chercherons, tout d’abord, à restituer l’argumentation de Sartre en faisant ressortir les concepts fondamentaux pour comprendre la suite de l’ouvrage; mais nous essayerons aussi de confronter la conception des relations humaiens qu’il y développe avec celle de l’Etre et le Néant pour identifier à la fois les continuités et les points de rupture ; enfin, nous verrons en quoi Sartre se confronte également au Hegel de la Phénoménologie de l’Esprit ainsi qu’à la conception de l’intersubjectivité proposée par Merleau-Ponty.

Pour faciliter la préparation de la séance nous proposons un ensemble d’extraits de la section B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search