Lundi 24 mars 2014: E. P. Thompson et La Formation de la classe ouvrière anglaise (Marion Leclair)

 EP Thompson

La Formation de la classe ouvrière anglaise d’E. P. Thompson (1924-1993) est désormais considérée comme un classique de l’historiographie marxiste anglaise. Publié en 1963, le livre a renouvelé l’histoire du mouvement ouvrier en Angleterre en proposant une histoire « par le bas », s’appuyant sur des sources (traditions populaires, lettres et journaux, hymnes méthodistes, etc.) encore peu considérées par les historiens ; il est ainsi devenu, avec les travaux de Raymond Williams, un des textes fondateurs des cultural studies.

Le livre a rendu Thompson immédiatement célèbre dans le monde anglo-saxon et est devenu un ouvrage de référence pour les générations suivantes d’historiens, qui se sont attachés à renforcer, nuancer ou réfuter les thèses de Thompson.

Celles-ci ont aussi provoqué un débat plus théorique au sein de la New Left, sur la définition du terme de classe proposée par Thompson ou sur le concept d’expérience, qu’il substitue à celui de détermination pour accorder une part plus grande à l’agency humaine dans l’histoire.

La séance sera une présentation générale de l’ouvrage, qui s’attachera à en résumer les grandes lignes, avant de considérer plus en détail la méthode adoptée par Thompson et les concepts d’analyse historique qu’il élabore dans son ouvrage ; pour finir, je reviendrai sur les principales objections qui ont été faites à l’ouvrage, en particulier par Tom Nairn, Hobsbawm et Perry Anderson.

 

Indications bibliographiques :

Thompson, E.P. The Making of the English Working Class (1963) [trad. Gilles Thompson, La Formation de la classe ouvrière anglaise, 1988]

Thompson, E.P. «The Moral Economy of the English Crowd in the Eighteenth Century», Past and Present 50 (1971) [trad. “L’économie morale de la foule dans l’Angleterre du XVIIIe siècle”, dans La guerre du blé au XVIIIe siècle: la critique populaire contre le libéralisme économique, Editions de la Passion, 1988]

Nairn, Tom. « The Making of the English Working Class », New Left Review 24 (1964)

Anderson, Perry, Arguments within English Marxism (1980), surtout les chapitres « historiography » et « agency »

Hobsbawm, Eric. « The Making of the Working Class 1870-1914 », Worlds of labour: further studies in the history of labour (1984)

William H. Sewell, Jr. « How Classes are Made : Critical Reflections on E. P. Thompson’s Theory of Working-class Formation » (1990)

Il y a aussi eu à l’occasion du cinquantième anniversaire de la publication du livre, une émission sur une des chaînes de radio de la BBC : http://www.bbc.co.uk/programmes/b01rr8ng

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search