Séance 4 – l’intellectuel et la culture

Mercredi 13 novembre 2019, École normale supérieure, 45 rue d’Ulm, salle des Résistants (premier étage, escaliers A et B), 18h-19h30. 

Ouvert à toutes et à tous sans inscription.

L’histoire des intellectuels fait partie des lignes directrices énumérées par Gramsci dès le début de l’écriture des Cahiers de prison. Ce projet représente le point névralgique de la théorie de l’hégémonie en tant que réflexion sur la dimension idéologique de la lutte des classes : les intellectuels représentent-ils une classe sociale à part entière ? Comment et pourquoi leur production, traditionnellement considérée comme désintéressée, présente-t-elle en réalité une valeur avant tout politique à travers le concept d’idéologie ? Quel est le lien entre les systèmes complexes, raffinés et élitistes des intellectuels, et l’hégémonie en tant que conception du monde commune à l’ensemble de la société ?

On abordera ce nœud de problèmes pour voir comment Gramsci tente d’articuler concrètement le lien entre les différentes formes de culture dans l’ensemble de la société. Dans ce cadre, l’intellectuel n’occupe pas la place d’un penseur indépendant, mais celle d’un producteur sur le terrain de l’idéologie.