Capital III : Capital marchand et capital financier

par Guillaume Fondu

Lundi 7 mai 2018

à 18h30, salle 236, 29 rue d’Ulm

Pierre Landry, « Le parfait négociant ». Gravure dans Jacques Savary (1622-1690). Le parfait négociant, ou Instruction générale pour ce qui regarde le commerce des marchandises de France & des pays étrangers, Paris, 1675.

Deuxième séance sur le Livre III du Capital.

Capital marchand et capital financier sont des concepts clefs dans la description du capitalisme contemporain. Dans le livre III du Capital, Marx s’attache à exhiber leur genèse logique, c’est-à-dire la manière dont ce qui n’était, dans le livre II notamment, que des moments du cycle capitaliste s’autonomise et devient capital à part entière. Nous proposerons lors de la séance une étude de cette autonomisation et de la manière dont le schéma logique qu’elle propose peut être utilisé pour penser des phénomènes contemporains.

 

 

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search