Journée d’étude – « Pour une critique matérialiste des œuvres littéraires : quoi ? comment ? pourquoi ? »

Université d’Orléans (bâtiment LLSH, salle du Conseil) – 29 mai 2019

https://www.fabula.org/actualites/pour-une-critique-materialiste-des-oeuvres-litteraires-quoi-comment-pourquoi_89357.php

La journée d’étude est co-organisée par Vincent Berthelier (Sorbonne Université), Alix Bouffard (Université de Strasbourg), Marion Leclair (Université de Cergy-Pontoise) et Laélia Véron (Université d’Orléans), dans le cadre du Séminaire Littéraire des Armes de la Critique (ENS Ulm, République des Savoirs) et avec le soutien du laboratoire POLEN de l’Université d’Orléans.


PROGRAMME :


9h : Accueil des participant·e·s

9h30 : Introduction

9h45-11h15 : Quels concepts marxistes pour la critique littéraire ?

Edward Lee-Six (docteur en littérature anglaise, Université de Cambridge) : « La littérature de la contradiction »

Yohann Douet (docteur en philosophie, Université Paris-Nanterre), «Gramsci et la critique littéraire intégrale »

11h30-13h : Théorie et pratique de la réception

Yves Ansel (professeur émérite de littérature française des XIXe et XXe siècles, Université de Nantes) : « Leçons de la réception

Barbara Bellini (doctorante en histoire culturelle, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : « Créer les conditions d’un succès : la
réception éditoriale d’Emmanuel Carrère en France et en Italie »

13h-14h30 : Pause déjeuner

14h30-16h : Sociologie des écrivain·e·s et sociocritique

Philippe Haugeard (professeur de littérature et langue françaises du Moyen Âge, Université d’Orléans) : « Conditions et méthode
d’une lecture sociohistorique du texte littéraire médiéval

Quentin Fondu (doctorant en études théâtrales, EHESS/ Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : « Pour une sociologie historique
du théâtre : retour sur la biographie »

16h15-17h45 : Sortir du champ littéraire ?

Augustin Guillot (doctorant en histoire contemporaine, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne) : « Sociologie historique des
écrivains ou histoire du livre ? Remarques méthodologiques pour une approche matérialiste du romantisme en France »

Amina Damerdji (postdoctorante en littérature espagnole, EHESS) : « Approcher en matérialiste une oeuvre xénophobe : réflexions
sur la Trilogie sur l’islam et sur l’Occident d’Oriana Fallaci (2001-2005) »

17h45-18h : Conclusion et clôture du colloque