Cahiers marxistes-léninistes – n°12/13 (VI)

LES PAYSANS DE BALZAC : UN TEXTE DISPARATE

[Le contenu de l’article de Pierre Macherey a été repris dans son livre Pour une théorie de la production littéraire, paru chez Maspero en 1966 dans la collection « Théorie » alors dirigée par L. Althusser. À l’occasion de cette publication, P. Macherey avait ajouté un paragraphe se référant à l’article d’A. Badiou :

« Dans son cours sur la subjectivité romanesque, A. Badiou a posé clairement le problème des rapports entre les énoncés idéologiques et les énoncés proprement romanesques. Il a montré qu’on ne pouvait, dans le roman, isoler des énoncés idéologiques et les considérer comme des réalités indépendantes, comme des enclaves : l’idéologie est tellement prise dans le tissu de l’œuvre qu’elle y reçoit un statut nouveau, qui l’arrache à sa nature immédiate ; pour reprendre un vocabulaire déjà utilisé, on dira : d’illusoire qu’elle était, elle devient fictive. » Ce paragraphe ne se trouve pas dans l’article original des Cahiers.

Le livre de Pierre Macherey a été réédité par l’ENS de Lyon en 2014,  et mis en ligne, et le texte comprend les références aux textes littéraires cités. Nous nous permettons de renvoyer à la version en ligne du livre disponible ici.]

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search