Une ontologie pour le marxisme : le réalisme critique de Roy Bhaskar

André Boetto
Lundi 21 novembre 2022 à 18h30

Salle des résistants, 45 rue d’Ulm, 1er étage, couloir AB.

Né vers la fin des années 1960 comme critique de la philosophie des sciences dominante de l’époque, le réalisme critique (critical realism) s’est imposé dans les 20 dernières années comme courant majeur de la réflexion en sciences sociales dans le monde académique anglo-saxon, et l’un des rares qui garde des liens importants avec le marxisme. L’objectif de ma présentation sera d’introduire aux thèses fondamentales de ce mouvement encore relativement peu connu en France à partir des ouvrages fondateurs de l’auteur qui est à son origine, à savoir le philosophe britannique Ram Roy Bhaskar (1944-2014), ainsi que de quelques-uns de ses plus brillants interprètes.

Pour ce faire, j’introduirai d’abord dans les grandes lignes au débat épistémologique portant sur le statut scientifique des sciences sociales qui débute vers la fin du XIXe siècle et qui se prolonge jusque dans les années 1960, débat qui voit l’opposition entre partisans de l’adoption par les sciences humaines et sociales des méthodes propres aux sciences de la nature et défenseurs de l’autonomie de méthode des SHS. C’est l’identification de l’erreur commune aux deux camps, à savoir le rejet de la réflexion métaphysique par la tradition épistémologique positiviste (dont les postulats sont tacitement acceptés aussi par leurs adversaires), qui conduit le jeune étudiant et militant Roy Bhaskar à élaborer une nouvelle conception des sciences à visée émancipatrice qui essaie de rendre compte à la fois de l’historicité du travail scientifique et de l’autonomie réelle des objets des sciences.

Je procéderai donc à l’exposition de quelques-unes des thèses fondamentales du réalisme critique de Bhaskar parmi les plus fécondes pour la clarification de certaines problématiques classiques liées à l’œuvre de Marx et au marxisme, comme la nécessité des lois du capitalisme, la nature des structures sociales ou la relation complexe en sciences sociales entre le chercheur et son objet d’étude. Je rappellerai enfin quelques critiques qui ont pu être adressées au projet ambitieux de Bhaskar et qui soulignent à la fois ses limites et ses possibilités de développement ultérieur.

Bibliographie indicative :

  • Roy Bhaskar, A Realist Theory of Science, Londres, Verso, 2008 [1974].
  • Roy Bhaskar, The Possibility of Naturalism : A Philosophical Critique of the Contemporary Human Sciences, Londres, Routledge, 2015 [1979].
  • Andrew Sayer, Method in Social Science : A Realist Approach, Londres, Routledge, 2010 [1984].
  • Tony Lawson, Economics and Reality, Londres, Routledge, 1997.

Le séminaire est ouvert à toutes et à tous, il ne nécessite aucune inscription préalable.

Retour au calendrier



Citer ce billet
adlc (2022, 17 novembre). Une ontologie pour le marxisme : le réalisme critique de Roy Bhaskar. les armes de la critique. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ambb

2 réflexions sur « Une ontologie pour le marxisme : le réalisme critique de Roy Bhaskar »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.