Marx, Darwin, un processus de civilisation dans l’histoire

par Sébastien Mély
Lundi 21 mars 2022 à 18h30
Salle des Résistants, 45 rue d’Ulm, couloir AB, premier étage

Cette séance s’intéresse à l’idée du processus de civilisation chez Marx-Engels et Darwin. En effet, sur la tombe de Marx, Engels le compare à Darwin, considérant qu’il a découvert les lois de l’histoire sociale. Darwin a démontré une histoire naturelle, évolutive, dans laquelle, la civilisation s’inscrit sous forme de processus. C’est ce que montre Patrick Tort, spécialiste de Darwin, en parlant d’effet réversif de l’évolution, c’est-à-dire que la civilisation est un moment de la sélection naturelle, favorisant les instincts sociaux anti-sélectifs. De ce fait, un processus contradictoire, dialectique est mis en avant par Darwin. Or, Marx et Engels, d’une façon similaire, considèrent qu’il existe une histoire humaine, en continuité (partielle) avec l’histoire naturelle, et que la lutte des classes est une suite de la sélection naturelle. De ce fait, la lutte des classes, moteur de la civilisation est conçue par ces derniers comme une suite de la lutte pour la survie. Pourtant, une incompréhension perdure, du fait que, d’une part, Darwin manque complètement l’aspect de la lutte des classes dans sa compréhension de la société, ce qui le rend récupérable par les idéologues de la bourgeoisie d’un libéralisme naissant ; tandis que d’autre part, Marx et Engels, pour lutter contre le développement d’une idéologie bourgeoise basée sur le darwinisme (et pourtant incompatible avec celui-ci), en viennent à rompre en partie avec Darwin, en une « seconde lecture », diminuant la portée de leurs analyses. De ce fait, l’idée d’un processus de civilisation, évolutif et continue, qui permettrait l’intégration toujours plus grande des individus à des sociétés toujours plus vastes, et qui offre ainsi aux Hommes la capacité de développer leur humanité, leur intelligence, leur empathie, s’est trouvée condamnée, de part et d’autre, alors mêmes que ces penseurs offrent là un logiciel intéressant d’analyse des dynamiques historiques des sociétés.

Bibliographie :

  • Marx et Engels, Le manifeste du parti communiste
  • Engels, Dialectique de la nature
  • Engels, L’origine de la famille, de la propriété et de l’Etat
  • Engels, L’Anti Dühring
  • Darwin, La filiation de l’Homme
  • Patrick Tort, Qu’est-ce que le matérialisme ?
  • Patrick Tort, Misère de la sociobiologie.
  • Maurice Godelier, L’idéel et le matériel
  • Kristen Ghodsee, Pourquoi les femmes ont de meilleurs relations sexuelles sous le socialisme ?
  • Sivlia Frederici, Le capitalisme patriarcal
  • Henri Pena Ruiz, Karl Marx, penseur de l’écologie.

Enregistrement de la séance


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.