Idéologie et Science dans la philosophie marxiste : la lecture d’Althusser

par Étienne Lecoffre

Lundi 24 février à 18h30
ENS, 45 rue d’Ulm, Salle U/V (Aile Rataud, 2ème sous-sol )

https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/1106/files/2014/11/Capture-Althusser-801-672x372.png

Durant cette séance, nous nous intéresserons à une lecture de Marx des plus contemporaine : celle d’Althusser. Nous prendrons ici et tout au long de notre exposé le pari d’affirmer que, 30 ans après sa disparition et plus de 40 ans après sa fugue du paysage de la philosophie française, le travail théorique de Louis Althusser demeure aussi pertinent qu’il n’a été rendu obscur.
La séance se présentera alors comme un travail de synthèse de la production d’Althusser, entamée en 1965 dans Pour Marx et Lire le Capital et qui s’arrêtera, dans cet exposé, à la publication des “Appareils Idéologiques d’État”, en 1970. Cette période, que nous essaierons d’éclairer des feux de l’histoire de la philosophie, mérite selon nous une attention particulière, en ce qu’elle fut la plus prolifique de l’auteur et surtout la plus radicale. C’est aussi la période avec laquelle il tentera le plus de rompre, à travers plusieurs auto-critiques, sans jamais s’en séparer réellement : une période théoriciste, illustrée notamment par son opposition au marxisme humaniste proposé par le Parti Communiste Français, et incarnée par la « coupure épistémologique ».

 

Une précision importante : Le séminaire « Lectures de Marx » soutient la lutte contre la réforme des retraites et le projet de réforme de l’université, lutte dans laquelle ses organisateurs et organisatrices sont impliqué.e.s à divers degrés.
Comme il s’agit d’un séminaire d’auto-formation collective à la tradition critique marxiste, né d’un mouvement social, animé par des non-spécialistes et ouvert à toutes et à tous, il nous semble important que cet espace de réflexion et de discussion politique puisse se perpétuer et que certaines de ses activités au moins, dans la mesure où elles sont compatibles avec le calendrier de la mobilisation, puissent se poursuivre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.