Présentation de La situation de la classe laborieuse en Angleterre de F. Engels [1845]

par Marion Leclair

Lundi 27 janvier à 18h30
ENS, 45 rue d’Ulm, salle Celan

https://i.pinimg.com/originals/2c/f4/e0/2cf4e0817542886901ebed5b6cc5f692.png

Cette séance ouvrira un nouveau cycle de lecture consacrée à l’œuvre d’Engels, dont on commémore en 2020 le bicentenaire. Elle sera consacrée à la Situation de la classe laborieuse en Angleterre, première œuvre d’envergure d’Engels, écrite en 1844-45 alors que celui-ci, âgé de 24 ans, travaille dans une usine textile de Manchester dont son père est l’un des propriétaires.
La séance présentera le contexte d’écriture de cette enquête ouvrière pionnière, en résumera brièvement les différentes sections, et tâchera de mettre en avant quelques points saillants de la Situation (genèse du capitalisme industriel, géographie urbaine de la lutte des classes, racialisation des travailleurs, essor des syndicats, histoire sociale et culturelle par le bas) qui rendent sa lecture aujourd’hui, indépendamment de la plongée qu’elle offre dans les bas-fonds du Manchester industriel, particulièrement intéressante.

L’exemplier de la séance est disponible ici : Engels, Situation de la classe laborieuse – Exemplier

 

Une précision importante : Le séminaire « Lectures de Marx » soutient la lutte contre la réforme des retraites et le projet de réforme de l’université, lutte dans laquelle ses organisateurs et organisatrices sont impliqué.e.s à divers degrés.
Comme il s’agit d’un séminaire d’auto-formation collective à la tradition critique marxiste, né d’un mouvement social, animé par des non-spécialistes et ouvert à toutes et à tous, il nous semble important que cet espace de réflexion et de discussion politique puisse se perpétuer et que certaines de ses activités au moins, dans la mesure où elles sont compatibles avec le calendrier de la mobilisation, puissent se poursuivre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.