José Carlos Mariátegui et la nation

par Jean-Ganesh Leblanc

Lundi 16 décembre à 18h30
ENS, 45 rue d’Ulm, salle Celan

José Carlos Mariátegui (1894-1930) est souvent considéré comme le principal penseur marxiste latino-américain du XXe siècle. Situé dans une période de profonds changements du capitalisme, et dans une périphérie de l’économie mondiale, il s’attache à analyser de manière matérialiste la réalité qui s’offre à lui pour en tirer une stratégie révolutionnaire. Grand lecteur et volontiers éclectique dans ses références, il va proposer une relecture du Pérou à l’aune du marxisme qui sera profondément ancrée dans sa praxis de militant et d’intellectuel. Or penser le Pérou, c’est concevoir un cadre d’analyse et une stratégie à même d’intégrer les questions de « race » (l’exclusion des indigènes, des Chinois, des noirs), et de « nationalité ». Il s’engage sur une voie politique prêchant la réalisation d’un Pérou intégral et socialiste, affrontant tant les nationalistes partisans d’une hégémonie petite-bourgeoise qu’une IIIe Internationale déjà en partie stalinisée. La Nation socialiste comme projet pour le Pérou des années 1920 sera notre fil rouge.

Les notes de Jean-Ganesh Leblanc sur sa séance

Indications bibliographiques :

  • Mariategui, J.C., « Aniversario y Balance », 1928, in Mariategui, J. C., Ideologia y Politica. « Polemica finita », ibid.
  • Mariategui, J.C., « Punto de vista antiimperialista » et « El problema de las Razas en América Latina » in La Correpondencia Sudaméricana, 1929, Buenos Aires.
  • Mariategui, J.C., Sept Essais d’interprétation de la Réalité Péruvienne, Paris, Maspero, 1969
  • Mariategui, J.C., Défense du Marxisme, Paris, Delga, 2014
  • Mariategui, J.C., Historia de la Crisis mundial, Amauta, 1986.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.