Planification centralisée et fin de la valeur

Cénotaphe de Newton (1784), Etienne-Louis Boullée

Simon Verdun
Lundi 3 juin 2024 à 18h30

Salle des Actes, 45 rue d’Ulm, 1er étage, couloir AB

 Nous partirons de l’idée répandue, quoique fausse selon nous, qui voudrait que Marx n’ait jamais donné de description claire de ce que sera le communisme. Nous défendrons en réalité la position exactement inverse : loin de s’être limité à décrire les mécanismes essentiels du capitalisme ainsi que ses catégories, Marx n’a pas fait autre chose que de décrire, au sein même de son œuvre économique, la forme invariante que devra nécessairement prendre le communisme comme mode de production non-marchand constitué en négation de la société marchande développée. 

Il s’agira pour nous de revenir sur un certain nombre de descriptions faites dans les livres I, II et III du Capital du système de la production et de la distribution communiste, tant dans sa phase inférieure que supérieure, en les mettant en relation avec les descriptions que Marx donne dans le livre I d’autres formes de production non-marchandes (famille antique patriarcale, société féodale, unités productives fermées dans une moindre mesure), où les produits du travail ne prennent pas la forme de valeurs et au sein desquelles la logique de l’accumulation tautologique de valeur ne s’est pas encore emparée de l’ensemble de l’organisation sociale.

Loin de constituer un retour à la pensée utopique, cette projection de Marx du communisme comme organisation sociale où le travail social est réparti à l’avance selon un plan central unique apparaît comme la conséquence directe de l’analyse des catégories de la production capitaliste, dans laquelle les produits de travail des producteurs séparés revêtent universellement la forme de marchandises, dans laquelle le travail humain social se présente sous la forme de travail abstrait et où la mesure du temps de travail s’effectue nécessairement sous cette « forme démente » (Le Capital, I) qu’est la grandeur de valeur, c’est-à-dire sous forme de prix.

Qui connaît ce qu’est le capital connaît nécessairement ce que devra être le communisme ; qui connaît les conditions sociales dans lesquelles la valeur d’échange fait son apparition pour s’ériger en fétiche et en maître de l’organisation sociale connaît nécessairement les conditions dans lesquelles les rapports de production pourront enfin être soumis « à la puissance des individus unis » (L’Idéologie allemande). Il ne s’agit rien de moins que de la description faite par Marx, sous une forme épurée et essentielle, des conditions de la fermeture définitive de la parenthèse historique qu’est la société marchande : les conditions de la destruction des rapports et des catégories mercantiles, de l’échange, de la forme-valeur, de l’argent, de l’État et des classes. 

Bibliographie :

  • Bruno Astarian, L’abolition de la valeur, Genève/Paris, Entremonde, 2017.
  • Amadeo Bordiga, « Le marxisme des bègues », in Russie et révolution dans la théorie marxiste, Paris, Spartacus, 1975.
  • Amadeo Bordiga, Dialogue avec Staline, 1952.
  • Gilles Dauvé, De la crise à la communisation, Genève/Paris, Entremonde, 2017.
  • Friedrich Engels, « Socialisme, IV. La répartition », in Anti-Dühring, 1878.
  • Tran Hai Hac, Relire Le Capital : Marx critique de l’économie politique et objet de la critique de l’économie politique, Lausanne, Ed. Page deux, 2003.
  • A. Hennaut, « Les fondements de la production et de la distribution communiste », Bilan, n° 19, Mai-Juin 1935.
  • Karl Marx, Le Capital, Livres I, II et III.
  • Karl Marx, Critique du programme de Gotha, 1875.
  • Isaak Roubine, Essais sur la théorie de la valeur de Marx, 1928.

Enregistrement de la séance :

Retour au calendrier


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
adlc (30 mai 2024). Planification centralisée et fin de la valeur. les armes de la critique. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11qvj


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.