Le présent capitaliste comme résultat du communisme futur : à propos du mouvement réel dans les écrits d’Amadeo Bordiga et de la Gauche communiste

Visualisation tridimensionnelle du schéma spatio-temporel de Minkowski

Cosimo Pantaleoni
Lundi 15 avril 2024 à 18h30

Salle Cavaillès, 45 rue d’Ulm, 1er étage, couloir AB

Dans une période marquée par les spectres générationnels de l’effondrement climatique et de la guerre atomique, il est urgent de revenir sur la théorie marxiste du futur. Cette approche schématique, cultivée par Marx et Engels à la fin de leurs vies, notamment grâce à l’intérêt porté à l’ethnographie et aux sciences naturelles, développée ensuite par la fraction de gauche du PCI guidée par Amadeo Bordiga, jusqu’aux expériences d’après-guerre qui en voient la diffusion à l’international, a été pour les marxistes une manière de creuser le communisme en tant que véritable « mouvement réel », déjà présent parmi nous : l’invariance de cette définition, reposant sur une application stricte de la dialectique aux contradictions du mode de production capitaliste, avait été formulée en 1847 dans l’Idéologie allemande, véritable prélude théorique au Manifeste de 1848.

Il s’agira tout d’abord de revenir sur les assomptions scientifiques attribuées aux écrits (souvent anonymes) de la Gauche communiste, marqués par la fusion des méthodes issus des sciences naturelles et sociales ; dans un deuxième temps, sur la capacité à reconnaître le communisme par la mise en avant de la notion d’anti-forme. Enfin, on va définir le parti révolutionnaire en tant que parti organique de l’espèce humaine, grâce au développement matériel d’un cerveau social global et intégré. La conclusion en sera que Marx a tiré les caractéristiques du parti communiste à partir du communisme lui-même, en tant que mode de production supérieur au capitalisme, et pas le contraire : le but, c’est les moyens qu’on se donne, mais les moyens sont définis par le but. Ce sera également l’occasion de discuter de la méthode des révolutionnaires de la Gauche, basée sur le refus du volontarisme et l’abolition pratique de la division intellectuelle du travail.

Ressources :

Enregistrement de la séance :

Retour au calendrier


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
adlc (9 avril 2024). Le présent capitaliste comme résultat du communisme futur : à propos du mouvement réel dans les écrits d’Amadeo Bordiga et de la Gauche communiste. les armes de la critique. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w6rh


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.