Traduction de textes issus de la correspondance de Marx et Engels (S1 et S2)

 

Alors que les Éditions Sociales avaient entrepris un grand projet de traduction intégrale de la correspondance de Marx et Engels, dont 12 volumes sont parus à ce jour, les difficultés rencontrées par cette maison d’édition ont conduit à l’interruption de ce travail. Aujourd’hui, les volumes 34 à 39 de la MEW (Marx-Engels Werke) qui correspondent à une période qui s’étend de 1875 à 1895, demeurent largement non traduits en français.

Riches par leur contenu, les lettres échangées par Marx avec Engels, par Engels avec Marx, mais aussi les lettres échangées par Marx et Engels avec leurs contemporains, sont donc très souvent inaccessibles au public francophone. On y trouve pourtant de nombreuses réflexions sur les événements politiques de leur temps (la Commune de Paris, les débats à l’intérieur de la social-démocratie allemande…), des remarques sur la réception et la traduction du Capital, dont le premier livre a été publié en 1867, ou encore des prises de position à l’intérieur des débats qui agitent les sciences naturelles et sociales de leur temps.

Considérant que l’exercice de la traduction est particulièrement propice au travail collectif, nous vous proposons d’entreprendre ensemble de traduire des textes du volume 34 de la MEW (lettres de 1875-1880).

Ce séminaire, basé au département de philosophie, peut intéresser les germanistes mais aussi d’autres étudiant-e-s en lettres et sciences humaines. Seule une connaissance minimale de la langue allemande est requise, ce séminaire pouvant également être une occasion de se former en allemand.

 

Tous les mardi de 13h30 à 15h30, salle CEA Annexe, à partir du 15 octobre.

Réunion de présentation : jeudi 3 octobre en salle Pasteur

 

Responsables : Jean Quétier, Guillaume Fondu, Antony Burlaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *