Lundi 9 février 2015

Marx lecteur de Darwin

(Paul Guerpillon)

La découverte de la doctrine darwinienne de l’évolution, développée dans L’Origine des espèces (1859), suscite d’une part chez Marx un profond enthousiasme, mais le pousse d’autre part à développer une critique virulente de la thèse de la sélection naturelle. Marx s’emploie ainsi à chercher dans Darwin « le fondement historico-naturel » au matérialisme historique, mais doit dans cette perspective se livrer à un réaménagement considérable de la théorie darwinienne.

On essaiera de mettre en lumière les questions que soulève un tel réaménagement, et d’y voir le signe de la difficulté profonde qu’il y a à utiliser Darwin comme fondement, paradigme ou modèle à la sociologie matérialiste. Autrement dit, entre l’attitude qui s’arrête aux affinités thématiques entre darwinisme et marxisme et l’attitude qui se contente de montrer que Marx a complètement manqué Darwin, on essaiera ici de montrer que l’usage que Marx fait de Darwin ne doit s’entendre ni comme une évidence ni comme une erreur, mais bel et bien comme un problème.

Texte de l’intervention

Indications bibliographiques

1) Oeuvres de Darwin, Marx et Engels

DARWIN, Charles, L’Origine des espèces

ENGELS, Friedrich, Le Rôle du travail dans la transformation du singe en Homme [disponible ici : https://www.marxists.org/francais/marx/76-rotra.htm]

MARX, Karl, L’Idéologie allemande

Le Capital, Livre I, Chap. XII et XIII, « Division du travail et manufacture » et « La machinerie et la grande industrie »

– MARX, Karl, ENGELS, Friedrich, Lettres sur les sciences de la nature [recueil aux Editions Sociales, 1974]

2) Commentaires

LECOURT, Dominique, « Marx au crible de Darwin » in Y. Conry (éd.), De Darwin au darwinisme, science et idéologie, Vrin, 1983

NACCACHE, Bernard, Marx critique de Darwin, Vrin, 1980

PANNEKOEK, Anton, Darwinisme et marxisme [avec un long commentaire de Patrick Tort]

Pour une bonne et courte introduction à la théorie darwinienne en elle-même : TORT, Patrick, Darwin et le darwinisme, P.U.F., 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *