Lundi 27 avril 2015

 La critique littéraire marxiste anglo-saxonne: Terry Eagleton, Raymond Williams et Frederic Jameson

(Marion Leclair)

Cette séance se veut une séance d’introduction à la critique littéraire marxiste anglo-saxonne, peu connue en France, telle qu’elle s’est développée dans les années 1970. Les deux principales figures en sont sans doute Raymond Williams (1921-1988), défenseur d’un “matérialisme culturel” qui s’est rapproché de plus en plus du marxisme, et Terry Eagleton (still alive and kicking – né en 1943), d’abord élève de Raymond Williams à Cambridge, puis volontiers critique du maître au nom d’un marxisme davantage nourri par la tradition continentale.

Nous présenterons la théorie littéraire, “méthode” chez Williams et “science du texte” pour Eagleton, que chacun propose, ainsi que quelques exemples de l’application de cette théorie aux textes, en montrant que l’effort pour penser les rapports entre littérature et société aboutit dans les deux cas à une complexification ou un réaménagement du modèle base/superstructure. Les deux auteurs présentent ainsi la littérature comme une production, avec des inflexions différentes : production d’idéologie pour Eagleton, qui compose à partir de matériaux idéologiques existant une idéologie nouvelle ; production matérielle pour Raymond Williams, qui ne doit être considérée que comme une des nombreuses “pratiques sociales” qui composent la “totalité sociale”.

Nous présenterons aussi, plus brièvement, la théorie littéraire développée dans l’Inconscient Politique (1981) par le marxiste américain Fredric Jameson (né en 1934), dont la démarche, qui emprunte à la psychanalyse et au structuralisme pour présenter l’oeuvre littéraire comme résolution symbolique de contradictions sociales, se rapproche à plusieurs égards de celle de Terry Eagleton.

Bibliographie indicative :

 Terry Eagleton, Criticism and Ideology (1976)

– Literary Theory: an Introduction (1983-1996)

Fredric Jameson, Marxism and Form (1971)

The Political Unconscious (1981) –  L’Inconscient politique, trad. N. Vieillescazes, Questions Théoriques, 2012

Raymond Williams, Culture and Society (1963)

– The Long Revolution (1965)

Marxism and Literary Criticism (1977)

– Problems in Materialism and Culture (1980)

– The Country and the City (1985)

Culture et Matérialisme, trad. N. Calvé et E. Dobenesque, Les Prairies ordinaires, 2009

Sur R. Williams:

Löwy, Michael, « Le marxisme culturel de Raymond Williams« 

Lecerlce, Jean-Jacques, « Lire Raymond Williams aujourd’hui« 

Sur F. Jameson

Chanson, Vincent, « Autour de L’inconscient politique« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *