Lundi 2 mars 2015 : Séance d’initiation à la lecture de Marx et d’Engels

Lecture de Sur la question juive de Marx

(Cécile Debrand)

Le débat sur « la question juive » bat son plein en Allemagne en 1843, après l’exclusion des juifs allemands des fonctions publiques par l’édit du 4 mai 1816. C’est dans ce contexte que Karl Marx écrit son article Sur la question juive, qui se présente comme une réponse au livre de Bruno Bauer, La Question juive, publié en novembre 1842, et à son article « L’aptitude des juifs et des chrétiens d’aujourd’hui à devenir libres », paru en 1843. Bauer soutient que l’émancipation des juifs exige préalablement l’émancipation de la théologie : les juifs ne seraient vraiment émancipés que lorsqu’ils auraient renoncé au judaïsme. Marx récuse l’analyse de Bauer dans la mesure où elle serait réductrice : en analysant la question en termes théologiques, Bauer est amené à lire le problème de l’oppression des juifs allemands au prisme d’une contradiction radicale entre l’aliénation religieuse et l’émancipation politique, ce qui le conduit à faire de l’abolition de la religion la clé de l’émancipation. Or, pour Marx, il s’agit de substituer à la contradiction que pose Bauer, l’antagonisme de l’Etat politique et de l’émancipation réelle : c’est une critique de l’Etat qui permet de comprendre et de résoudre la question de l’oppression des juifs allemands, qui n’est qu’un cas particulier de l’aliénation inhérente à la société moderne.

Il s’agira dans cette séance de voir comment, en discutant l’argumentation de Bauer, Marx opère une critique du concept d’émancipation qui met en lumière les limites de l’émancipation politique et permet d’esquisser une théorie de l’aliénation et une critique révolutionnaire de la citoyenneté. A partir de la polémique politique suscitée par le refus d’accorder aux juifs les mêmes droits qu’aux autres citoyens allemands, Marx pose un problème philosophique et politique majeur qui marquera un tournant décisif dans la radicalisation de sa pensée : comment libérer les hommes ? à quelles conditions l’émancipation humaine réelle est-elle possible ? La révolution est déjà à l’horizon.

Indications bibliographiques :

Karl Marx, Sur la Question juive, trad. J.-F. Poirier, Présentation et commentaire de D. Bensaïd, Paris, La Fabrique, 2006.

Karl Marx, A propos de la Question juive (Zur Judenfrage), trad. M. Simon, Introduction de F. Châtelet, Paris, Aubier-Montaigne, 1971.

Enzo Traverso, Les marxistes et la Question juive : histoire d’un débat, 1843-1943, Paris, Kimé, 1997.

Claude Lefort, « Droits de l’homme et politique », in L’Invention démocratique : les limites de la domination totalitaire, Paris, Fayard, 1994.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *