Lundi 19 janvier 2015

Réécrire le Capital : les différents modes d’exposition de la critique de l’économie politique

(Guillaume Fondu & Jean Quétier)

De 1857 à la fin de sa vie, Marx n’a eu de cesse de réécrire Le Capital. Dans un passage souvent cité de la Postface à la deuxième édition allemande du livre I, il distingue mode d’investigation et mode d’exposition. Quel que soit en effet le tâtonnement de la recherche, sa restitution théorique doit obéir à une logique particulière qui s’efforce d’épouser la dynamique même de l’objet en question, le capital. C’est ce mode d’exposition qui n’a eu de cesse de varier au cours des différentes réécritures de la critique de l’économie politique, mais à tel point que l’unité théorique elle-même qui relie le projet entrepris en 1857 et ses différentes réalisations au cours des décennies suivantes semble poser problème.

De même, quel est le sens des différentes tentatives d’écriture du premier chapitre consacré à la marchandise, entre les quelques paragraphes de la Contribution (1859) et la systématisation ordonnée des versions tardives du Capital ? Là encore, le mode d’exposition n’est-il pas plus généralement le symptôme de quelque chose de plus profond, qui touche à la nature même du projet critique de Marx?

Notes de l’exposé de Jean Quétier

– Notes de l’exposé de Guillaume Fondu

Exemplier

Bibliographie :

– Henryk Grossmann, « Die Änderung des ursprünglichen Aufbauplans des Marxschen Kapital und ihre Ursachen », Archiv für die Geschichte des Sozialismus und der Arbeiterbewegung, N°14, Leipzig, 1929.

– Виталий Соломонович Выгодский, История великого открытия Карла Маркса, Мысль, Москва, 1965. Traduction allemande : Witali Solomonovitsch Wygodski, Die Geschichte einer großen Entdeckung : Über die Entstehung des Werkes „Das Kapital“ von Karl Marx, Verlag Die Wirtschaft, Berlin, 1967.

– Roman Rosdolsky, La Genèse du « Capital » chez Karl Marx, Tome I, [1968], François Maspero, Paris, 1976. Seul le premier tome est traduit en français, pour le deuxième : Roman Rosdolsky, Zur Entstehungsgeschichte des Marxschen « Kapital », Band 2, Europäische Verlagsanstalt, Frankfurt am Main, 1968.

– Michael Heinrich, Die Wissenschaft vom Wert, Westfälisches Dampfboot, Münster, 2011. En particulier le chapitre 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *