Lundi 16 février 2015

En quoi les livres II et III du Capital peuvent-ils éclairer la lecture du livre I?

(Guillaume Fondu)

La dernière séance du cycle « agrégation » tâchera d’inscrire le livre I du Capital dans le projet global qui lui donne sens. Nous esquisserons donc une présentation des livres II et III en essayant de montrer de quelle manière ils prennent la suite et peuvent apporter des éclairages sur certains chapitres du livre I.

De la même manière que la marchandise ne se réduit pas simplement à la valeur mais doit être considérée dans sa forme phénoménale, de même le capital ne saurait-il se réduire à la survaleur et doit être appréhendé dans toute la complexité de son processus et de ses formes – et c’est cela qui constituent l’objet propre des livres II et III.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *