Lundi 15 décembre 2014

Marx et l’économie politique classique

(Guillaume Fondu & Elie Piot)

La séance du séminaire Marx du lundi 15 décembre sera la troisième du cycle consacré à l’agrégation et portera sur Marx et l’économie politique.

Nous y reviendrons sur une dimension centrale de l’entreprise intellectuelle de Marx et du paysage dans lequel elle s’inscrit, l’économie politique. Ce sera l’occasion d’expliciter le sens que revêt pour Marx l’apparition et le développement de cette « discipline » contradictoire, tiraillée entre une reconnaissance lucide de la réalité capitaliste et le désir de justifier l’existant abstraction faite de l’histoire.

Dans ce cadre, on discutera d’abord quelques-uns des problèmes conceptuels posés par la théorie de la valeur et de la survaleur (à lumière, notamment pour cette dernière, de quelques passages des Théories sur la survaleur, livre IV du Capital). Quelques textes importants sont proposée dans l’exemplier.

Dans un deuxième temps, nous nous pencherons sur la question de la théorie de la valeur-travail en présentant et discutant l’histoire critique que fait Henri Denis (dans son livre « L’économie de Marx, histoire d’un échec ») de l’adhésion de Marx à cette théorie, afin de spécifier les enjeux qu’elle porte pour lui, les difficultés qu’elles lui posent, et les arguments qu’il propose pour l’établir.

Exemplier

Bibliographie

A. Manuels d’histoire de la pensée économique

Henri Denis, Histoire de la pensée économique [1966], PUF, 2008. Le plus historique, littéraire et « philosophique ». Lire les passages concernant le mercantilisme, la physiocratie et l’économie politique classique.

Ghislain Deleplace, Histoire de la pensée économique [1999], Dunod, 2009. Le plus actuel et intelligent, notamment sur Smith et sur Ricardo. Mais relativement technique et décalée par rapport aux exigences académiques de l’agrégation.

Alain Béraud (sous la direction de), Nouvelle histoire de la pensée économique, trois tomes, La Découverte, 1993-2000. Le plus monumental. Le chapitre concernant le socialisme utopique, dans le premier volume peut être très utile. Mais pour le reste, les articles sont trop détaillés ou trop techniques pour l’agrégation.

Jacques Valier, Brève histoire de la pensée économique [2009], Flammarion, 2014. Le plus bref et synthétique. À lire en entier pour avoir une idée de quelques-uns des débats dans lesquels s’inscrit Marx.

B. Textes originaux (il s’agit de passages brefs qui touchent aux problèmes qui se posent à Marx.)

François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du Tableau économique [1766] et Maximes générales du gouvernement économique d’un royaume agricole [1767] in Quesnay, Physiocratie [1991], Flammarion, 2008, p. 207-233 et 235-267. Pour avoir une vague idée des principes avancés par Quesnay. La préface de J. Cartelier est potentiellement très utile pour peu que l’on ne s’effraie pas des – très simples – modèles mathématiques.

A. Smith, La Richesse des nations [1776], Flammarion, 1991 ou Economica, 2000-2002. Lire l’introduction, les chapitres 1 à 5 du Livre I, le chapitre 3 du Livre II, le chapitre 1 du Livre III et le chapitre 1 du Livre IV. L’introduction de D. Diatkine à l’édition Flammarion est brève, philosophique et très utile mais reprend une très ancienne traduction de G. Garnier (sur laquelle Marx a travaillé avant de connaître suffisamment l’anglais), parfois peu claire et susceptible d’induire en erreur. La traduction Economica, très récente, est bien meilleure mais faute de moyens, le volume comprenant les notes, les index etc. n’a pu sortir à ce jour.

D. Ricardo, Des Principes de l’économie politique et de l’impôt [1821], Flammarion, 1999. Lire avant tout la préface de l’auteur (celle de l’éditeur n’a pas grand intérêt) et le chapitre 20. La difficulté du chapitre 1 le rend dispensable dans le cadre de l’agrégation de philosophie. Préférer absolument cette édition plus récente à toutes les autres, qui reposent sur d’anciennes traductions semblables à celle de Smith par G. Garnier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *