Lundi 10 novembre 2014

“Sortir de la philosophie” : Marx et la philosophie allemande

(Alix Bouffard & Jean Quétier)

La « sortie de la philosophie » opérée par Marx aux alentours de 1845 a donné lieu aux interprétations les plus variées : nouvelle conception du monde, philosophie de la pratique, fondation de la science de l’histoire, « philosophique » de nouvelle sorte…

Sans prétendre trancher au cours de la séance un débat qui court depuis plusieurs décennies, nous chercherons à identifier précisément le contexte dans lequel s’opère cette « sortie de la philosophie » – le jeune hégélianisme – et l’importance qu’il revêt pour Marx.

Nous tenterons également de mettre en évidence les différentes étapes qui jalonnent la « sortie de la philosophie » dans le parcours de Marx.

Notes de l’exposé de Jean Quétier

– Notes de l’exposé d’Alix Bouffard

Indications bibliographiques:

Cornu, Auguste, Karl Marx et Friedrich Engels. Leur vie et leur oeuvre, PUF

Marx, Karl, Critique du droit politique hégélien, Editions sociales, 1975

Sur la question juive, La Fabrique, 2006 (Présentation et commentaires de Daniel Bensaïd)

L’idéologie allemande, Editions sociales, 2014 (en annexe il y a des textes des jeunes hégéliens)

Ecrits philosophiques, Flammarion, 2011 (cent textes choisis et présentés par Lucien Sève)

McLellan, David, Les jeunes hégéliens et Karl Marx: Bauer, Feuerbach, Stirner, Hess, Payot, 1972

Sève, Lucien, « La philosophie »? Penser avec Marx aujourd’hui. Tome III, La Dispute, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *