Lundi 3 mars 2014: [Le marxisme face au monde contemporain] Néo-impérialisme : Finance et dépossession (Yohann Douet)

 Impérialisme-OMC-FMI

Cette séance s’inscrit dans le cadre de notre cycle thématique « Le marxisme face au monde contemporain ». Elle est consacrée à la forme prise par l’impérialisme suite à la crise de 1973 et à l’entrée dans l’ère « néo-libérale ».

La financiarisation de l’économie mondiale, s’appuyant sur l’émergence de nouveaux acteurs dans l’économie mondiale (Asie de l’Est, ex-bloc soviétique,…), a profondément modifié la nature des relations internationales. Loin de pacifier ces dernières ou de réduire l’asymétrie qui les caractérise, elles a non seulement intensifié les nombreux phénomènes d’appropriation et d’expropriation violentes liés au capitalisme, mais elle en même fait apparaître de nouveaux.  Ces logiques économiques sont imbriquées avec des logiques de domination territoriale : les flux financiers et le capital « dématérialisé » soutiennent la domination de certains Etats et, en retour, sont garantis et favorisés par des interventions politiques et militaires.

La pertinence du terme d’ « impérialisme » est indéniable pour décrire cette imbrication (certains idéologues néo-conservateurs ont même fini par le reprendre à leur compte pour parler du « nouvel ordre mondial » qu’ils voulaient bâtir…). Il nous faudra donc nous pencher sur ce concept et sur les précisions que certains chercheurs marxistes ont pu lui apporter, en lien avec les mutations économiques et politiques des dernières décennies.

Nous discuterons en particulier les travaux de David Harvey, et le concept « d’accumulation par dépossession » qu’il a élaboré. Mais nous évoquerons également certains auteurs marxistes ayant théorisé l’impérialisme (Luxemburg, Kautsky, Lénine), ainsi que des analystes contemporains des mutations du capitalisme (Brenner, Arrighi).

 

Bibliographie indicative:

ARRIGI Emmanuel, The Long Twentieth Century, Verso, 1994.
BRENNER Robert, The Boom and The Bubble : the US in the World Economy, Verso, 2003.
HARVEY David, Le nouvel impérialisme, 2005 (Trad. Fr. aux Prairies ordinaires en 2010).
Géographie et capital. Vers un matérialisme historico-géographique, Syllepse, 2010.

Revues :
Actuel Marx, n°18, Deuxième semestre 1995 : « L’impérialisme aujourd’hui »
AGONE, n°49, 2012 : « Crise financière globale ou triomphe du capitalisme ? » (articles de Brenner et de Arrighi)
Socialist Register 2004 : « The New Imperial Challenge »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *