Lundi 24 mars 2014: E. P. Thompson et La Formation de la classe ouvrière anglaise (Marion Leclair)

 EP Thompson

La Formation de la classe ouvrière anglaise d’E. P. Thompson (1924-1993) est désormais considérée comme un classique de l’historiographie marxiste anglaise. Publié en 1963, le livre a renouvelé l’histoire du mouvement ouvrier en Angleterre en proposant une histoire « par le bas », s’appuyant sur des sources (traditions populaires, lettres et journaux, hymnes méthodistes, etc.) encore peu considérées par les historiens ; il est ainsi devenu, avec les travaux de Raymond Williams, un des textes fondateurs des cultural studies.

Le livre a rendu Thompson immédiatement célèbre dans le monde anglo-saxon et est devenu un ouvrage de référence pour les générations suivantes d’historiens, qui se sont attachés à renforcer, nuancer ou réfuter les thèses de Thompson.

Celles-ci ont aussi provoqué un débat plus théorique au sein de la New Left, sur la définition du terme de classe proposée par Thompson ou sur le concept d’expérience, qu’il substitue à celui de détermination pour accorder une part plus grande à l’agency humaine dans l’histoire.

La séance sera une présentation générale de l’ouvrage, qui s’attachera à en résumer les grandes lignes, avant de considérer plus en détail la méthode adoptée par Thompson et les concepts d’analyse historique qu’il élabore dans son ouvrage ; pour finir, je reviendrai sur les principales objections qui ont été faites à l’ouvrage, en particulier par Tom Nairn, Hobsbawm et Perry Anderson.

 

Indications bibliographiques :

Thompson, E.P. The Making of the English Working Class (1963) [trad. Gilles Thompson, La Formation de la classe ouvrière anglaise, 1988]

Thompson, E.P. «The Moral Economy of the English Crowd in the Eighteenth Century», Past and Present 50 (1971) [trad. « L’économie morale de la foule dans l’Angleterre du XVIIIe siècle », dans La guerre du blé au XVIIIe siècle: la critique populaire contre le libéralisme économique, Editions de la Passion, 1988]

Nairn, Tom. « The Making of the English Working Class », New Left Review 24 (1964)

Anderson, Perry, Arguments within English Marxism (1980), surtout les chapitres « historiography » et « agency »

Hobsbawm, Eric. « The Making of the Working Class 1870-1914 », Worlds of labour: further studies in the history of labour (1984)

William H. Sewell, Jr. « How Classes are Made : Critical Reflections on E. P. Thompson’s Theory of Working-class Formation » (1990)

Il y a aussi eu à l’occasion du cinquantième anniversaire de la publication du livre, une émission sur une des chaînes de radio de la BBC : http://www.bbc.co.uk/programmes/b01rr8ng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *