lundi 24 octobre 2016

Marx et le marxisme en URSS dans les années 1920

(Guillaume Fondu)

On résume très souvent le marxisme soviétique à la doctrine caricaturale figée par Staline, elle-même caricaturée à son tour dans la plupart des présentations. Mais c’est là achever l’entreprise stalinienne, laquelle s’acharne dès le début des années 30 à effacer de l’histoire intellectuelle les recherches et expérimentations « marxistes » qui ont immédiatement suivi  la Révolution d’octobre dans des domaines aussi divers que la philosophie, l’économie politique, l’esthétique, la création artistique etc. On s’attachera ici à donner un aperçu rapide de quelques-unes de ces recherches en les situant dans le contexte qui les voit émerger et dans lequel viennent se mêler l’héritage spécifiquement russe, la réception et l’adaptation du marxisme occidental et les tâches gestionnaires nouvelles qui se posent aux communistes soviétiques. La spécificité de la situation géographique et historique du marxisme soviétiques des années 20 va produire un contexte problématique dans lequel ces trois dimensions vont se cristalliser dans une question, réfractée dans la plupart des domaines intellectuels, celle du rapport à entretenir à la rationalité capitaliste occidentale. Notre présentation prendra cette question pour fil conducteur et s’attachera à pointer les différentes positions autour desquelles viennent se déployer les différents projets de l’époque.

La séance aura lieu de 18h à 20h au 29 rue d’Ulm (75005), salle 235A (2e étage). Elle est ouverte à tou-te-s.