Lundi 30 mai 2016

Introduction à l’oeuvre de György Lukács

(Alix Bouffard)

lukacs-in-1913-e1449152361720

György Lukács est généralement présenté comme l’un des principaux philosophes marxistes du XXe siècle. Son œuvre Histoire et conscience de classe, publiée en 1923, a été très largement lue et commentée, et son contenu a marqué durablement les débats marxistes et non marxistes de la philosophie sociale et politique. Mais le reste de son œuvre est bien moins connu, voire totalement inconnu : notamment des ouvrages développant des critiques radicales de la philosophie allemande, une œuvre esthétique très étendue, de multitudes analyses littéraires, et une ontologie de la société.

Mais la pensée de Lukács ne se contente pas de s’inscrire dans la conceptualité marxiste sans la discuter. Certaines de ses œuvres proposent ainsi des lectures fortes et originales des travaux de Marx et d’Engels – lectures dont les enjeux sont toujours directement politiques, puisque elles sont liés à l’évolution politique de l’auteur, au changement de la situation historique dans laquelle il s’inscrit et des contraintes auxquelles sa production théorique est soumise.

Nous proposerons une introduction à l’œuvre de Lukács en nous focalisant sur le type de lectures et d’usage de Marx qu’il propose. Nous nous arrêterons pour cela sur deux moments seulement de son œuvre : Histoire et conscience de classe, d’une part, et l’Ontologie de l’être social » d’autre part. Nous présenterons synthétiquement les concepts principaux des deux ouvrages (réification, conscience de classe, travail, idéologie, aliénation) pour essayer de saisir le sens historique chaque fois différent qui se dégage de ces deux œuvres.

Conseils de lecture pour préparer la séance :

Histoire et conscience de classe, « Qu’est-ce que le marxisme orthodoxe ? » (premier essai du volume, qui date de mars 1919 – l’ouvrage entier est disponible sur le site « les classiques des sciences sociales« ).