Lundi 20 juin 2016 – Lecture des textes d’Engels

Le vieil Engels et le matérialisme historique : lecture des lettres d’Engels à la social-démocratie allemande

(Yohann Douet & Alexandre Feron)

Cette séance du séminaire sera consacrée à la lecture des lettres que le « vieil Engels » (1890-1894) écrit, au sujet du matérialisme historique, à un certain nombre de responsables de la social-démocratie allemande (en particulier : Conrad Schmidt, Joseph Bloch, Franz Mehring et W. Borgius).

A cette époque, le marxisme commence à dominer dans la social-démocratie allemande. Mais il le fait sous une forme dogmatique et économiciste. Engels consacre donc plusieurs textes, dont ces lettres, à tenter de corriger cette tendance. Sont alors développées des thèmes qui auront une très riche postérité, notamment dans le marxisme hétérodoxe : l’idée d’action réciproque de la base et des superstructure ; l’autonomie relative des superstructures malgré la détermination en dernière instance par l’économie ; le rapport complexe entre nécessité historique et action individuelle ; etc.

Nous examinerons ces différentes questions à travers une présentation générale de la position théorique et politique d’Engels dans le champ de la social-démocratie allemande de l’époque, puis par un commentaire plus précis de certains passages importants de sa correspondance.

Indications bibliographiques:

Nous étudierons les lettres suivantes:

Lettre à Conrad Schmidt, 5 août 1890

Lettre à Josesph Bloch, 21 septembre 1890

Lettre à Conrad Schmidt, 27 octobre 1890

Lettre à Franz Mehring, 14 juillet 1893

Lettre à W. Borgius, 25 janvier 1894

Lettre à Conrad Schmidt, 12 mars 1894

On peut les trouver dans Marx & Engels, Etudes philosophiques (Ed. sociales, 1977) et en annexe de Engels, Ludwig Feuerbach et la fin de la philosophie classique allemande (Ed. Sociales, 1979)

Les lettres sont également accessibles sur marxists.org