Lundi 19 octobre 2015

Proudhon et Marx

(Vincent Berthelier)

On attribue généralement trois sources à la pensée de Marx : la dialectique hégélienne, l’économie anglaise et le socialisme français. Notre séance s’intéressera à cette dernière source et proposera une présentation générale de la vie et de l’oeuvre de Proudhon (1809-1865), en insistant sur ses rapports avec K. Marx. Le rapport entre les deux hommes ne se fait cependant pas sur le modèle d’une influence suivie d’un rejet, mais plutôt sur celui d’un conflit, qui s’incarne dans la confrontation entre deux sociologies, deux tempéraments politiques, deux projets économiques opposés.

Nous tenterons d’examiner les défauts de la pensée de Proudhon sans trop céder à la sombre image qu’en donne Marx, mais sans opérer non plus un sauvetage systématique, comme le font parfois certains proudhoniens.

Aucune lecture requise. Je m’intéresserai notamment à Qu’est-ce que la propriété? et au Système des contradictions économiques, ainsi qu’à la réponse de Marx, Misère de la philosophie. Je me fonderai aussi sur les analyses de Pierre Ansart, Georges Gurvitch, Thierry Menuelle et Pierre Haubtmann.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *