Lundi 14 mars 2016 – Lecture des textes du Marx de la maturité

Lecture des Grundrisse (1857-58) : « Les formes antérieures à la production capitaliste »

(Vincent Berthelier & Victor Gysembergh)

Après avoir étudié l’Introduction de 1857 (séances du 1ier février et du 15 février) et le « Fragment sur les machines » (séance du 29 février), nous abordons lors de cette séance la lecture d’un troisième texte issu Manuscrits de 1857-58 (dits « Grundrisse »).

Les « Formes antérieures à la production capitaliste » (ou « Formen« ) sont un des rares textes de Marx traitant des modes de production non-capitalistes. Il s’agira de voir en quoi l’analyse du mode de production capitaliste est étayée ici par celle des modes de production qui l’ont précédé. Nous nous proposons de présenter ce qui a motivé pour Marx la rédaction d’un tel texte, la réception de ce texte à partir des années 1960, les enjeux historiographiques qu’il contient, et d’examiner les principaux concepts qui le structurent.

Bibliographie sélective

K. Marx, Manuscrits de 1857-1858 dits « Grundrisse », trad. J.-P. Lefebvre et alii, Éd. sociales, 1980, tome 1, p.410-452

CERM, Sur les sociétés précapitalistes, Paris : Editions sociales, 1973.

Marx, Pre-Capitalist Economic Formations, New York : International Publishers, 1964.

Meiksins Wood, « Historical Materialism in ‘Forms which Precede Capitalist Production’ », in: M. Musto (éd.), Karl Marx’s Grundrisse. Foundations of the Critique of Political Economy, Oxford – New York : Routledge, 2008, p. 79-92.