Séance du 3 décembre 2012: « William Morris: art et marxisme » (Marion Leclair)

 

La séance sera consacrée à une présentation de William Morris selon une double perspective. Tout d’abord, une présentation des écrits politiques de Morris en insistant sur le rôle qu’y joue l’art et les rapports entre esthétique et politique. Ensuite une présentation de l’œuvre littéraire engagée de Morris, comme vulgarisation et prolongement de sa pensée politique.

Texte de l’exposé (à venir)

 

Bibliographie:

Les principaux textes sur lesquels nous nous appuierons lors de cette séance sont disponibles en ligne (en anglais) sur le site marxists.org, à l’adresse suivante : http://www.marxists.org/archive/morris/works/index.htm

Il s’agit pour l’essentiel de conférences que Morris a données un peu partout en Angleterre après son adhésion à la Socialist Democratic Federation (SDF) (Les grandes lignes de la pensée de Morris sont répétées d’une conférence à l’autre, et il suffit d’en lire quelques unes pour s’en faire une idée d’ensemble ; la plus connue est sans doute ‘Useful Work versus Useless Toil’):

– Art under Plutocracy (1883)

– Art, Wealth, and Riches (1883)

– Art and socialism (1884)

– Useful Work versus Useless Toil (1884)

– How We Live and How We Might Live (1885)

– The Hopes of Civilization (1885)

– Whigs, Democrats, and Socialists (1886)

– The Aims of Art (1886)

– The Socialist Ideal (1891)

– Communism (1893)

– How I became a Socialist (1894)

On se servira aussi de quelques articles publiés dans le journal de la SDF, ‘Justice’, puis de la Socialist League, ‘Commonweal’, qu’on peut consulter par année (à partir de 1884) sur le même site.

Pour l’oeuvre fictionnelle, on parlera principalement de son utopie, News from Nowhere, et de A Dream of John Ball, qui sont disponibles sur le même site, ou à l’adresse suivante (dans la rubrique PROSE) : http://morrisedition.lib.uiowa.edu/prose.html

Enfin, quelques ouvrages critiques :

– la biographie de Morris par E.P. Thompson : William Morris, Romantic to Revolutionary (1955)

– un livre de Paul Meier sur La Pensée Utopique de William Morris paru aux Editions Sociales en 1972

– un article de Miguel Abensour sur ‘William Morris, utopie et romance’ dans la revue Europe d’avril 2004 sur le « Romantisme Révolutionnaire », sous la direction de Michael Löwy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *