Séance du 22 avril 2013 : La révolution selon Nicos Poulantzas (Razmig Keucheyan)

poulantzas-36229

Nicos Poulantzas (1936-1979) est l’un des plus grands théoriciens marxistes de l’État depuis Antonio Gramsci. Si trente ans après sa disparition, il demeure méconnu en France, l’influence de sa pensée se fait ressentir aux quatre coins de la planète. Sa célèbre définition de l’État capitaliste comme « condensation matérielle d’un rapport de force entre les classes et les fractions de classe » permet de penser à nouveau frais la question de la révolution dans les démocraties représentatives – une tâche urgente au vu de la crise économique qu’elles traversent aujourd’hui.

Razmig Keucheyan a rédigé l’introduction pour la ré-édition de l’ouvrage de Poulantzas L’Etat, le pouvoir et le socialisme (Les Prairies Ordinaires, 2013). On peut la trouver sur le site de la revue Contretemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *